Les 6 meilleures courses de trail à Chamonix

Les 6 meilleures courses de trail à Chamonix

Les meilleurs sentiers de course à pied de la région ont acquis une certaine notoriété grâce au Tour du Mont-Blanc, un parcours en boucle qui prend généralement entre sept et neuf jours à parcourir… en randonnée.

Mais pour les démons de la vitesse en quête d’aventures en plein air, l’Ultra-Trail du Mont Blanc est le rendez-vous à ne pas manquer.

L’UTMB, comme on l’appelle, est le plus grand événement de trail running de l’année à Chamonix et se déroule à la fin d’un calendrier chargé de courses qui commence en juin.

Avec des événements de toutes formes et de toutes tailles, et certains qui changent d’envergure et de direction chaque année, la popularité du trail running semble être soutenue par la compétition titanesque qui s’étend sur trois pays – la France, l’Italie et la Suisse.

1 – Marathon du Mont-Blanc

Marathon du Mont-Blanc - Trail

Le Marathon du Mont-Blanc, en juin, est le moyen idéal de lancer l’été et de faire circuler le sang de la vallée pour le reste de la saison des courses de Chamonix.

Fonctionnant généralement en boucle, la course part de Chamonix, passe par Courmayeur et Champex avant de revenir dans la vallée française. Tout au long du parcours, vous pourrez admirer le massif du Mont Blanc et ses majestueux sommets voisins.

Certaines variantes du marathon prennent des licences créatives et présentent des aspects spécifiques de la vallée d’Aoste italienne ou de la campagne suisse.

En bref :

Difficulté : Avancée

Distance : 42,2 km (26,2 miles)

Dénivelé : 2,730m (8,960ft)

Point de départ : Chamonix

Période de l’année : Dernier vendredi de juin

2 – Ultra-Trail du Mont-Blanc

La course la plus importante de la série l’Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB).

Débutant la dernière semaine d’août et se terminant la première semaine de septembre, les coureurs affluent – en nombre croissant chaque année – pour participer à cet événement extrême et faire le tour du Mont-Blanc à toute vitesse.

Il s’agit de l’ultime course à étape unique destinée à tester la force et l’endurance d’un coureur. L’épreuve couvre une distance d’environ 171 kilomètres, mais le véritable test de résistance vient des 10 040 mètres de dénivelé positif.

En général, les coureurs participent à cette compétition exténuante entre 20 et 46 heures, et beaucoup ne terminent même pas la course. Cela inclut deux nuits de course avant de franchir la ligne d’arrivée.

En bref :

Difficulté : Très avancée

Distance : 171 km 

Dénivelé : 10 040m 

Point de départ : Chamonix

Période de l’année : Dernière semaine d’août

3 – Sur les Traces des Ducs de Savoie

Le succès de la Courmayeur – Champex – Chamonix a donné naissance à la course intitulée “Sur les Traces des Ducs de Savoie” (TDS), en 2009.

Cette course de 121 kilomètres emprunte les vallées de Savoie et d’Aoste pour une vision différente de l’itinéraire classique du Mont-Blanc.

Elle présente tout de même un dénivelé important de 7 300 mètres et dure de 14,5 à 34 heures.

En bref :

Difficulté : Avancée

Distance : 121 km. 

Dénivelé : 7 300 m 

Point de départ : Courmayeur, Italie

Période de l’année :  Dernière semaine d’août

4 – Courmayeur – Champex – Chamonix

Trail à Courmayeur

En 2006, le festival d’une semaine dont l’UTMB est le point culminant a consolidé son emprise sur Chamonix avec la Courmayeur – Champex – Chamonix (CCC).

Le circuit de la course fait un peu plus de 100 kilomètres et présente un dénivelé de 6 100 mètres.

Cette course, qui sert de mise en bouche à l’événement principal, est conçue pour permettre aux participants de vivre une expérience un peu moins ambitieuse en courant le long de la piste du Tour du Mont Blanc.

Néanmoins, elle exige un entraînement rigoureux et des critères de qualification stricts.

En bref :

Difficulté : Avancée

Distance : 100 km (60 miles)

Dénivelé : 6 100 m (20 000 ft)

Point de départ : Courmayeur, Italie

Période de l’année : Dernière semaine d’août

5 – Orsieres – Champex – Chamonix

Pour les mordus de vitesse qui veulent terminer la compétition sans se soucier d’une nuit en montagne, la course Orsières – Champex – Chamonix (OCC) est une alternative légèrement plus courte que la TDS.

Le parcours de 56 kilomètres est plus facile à gérer, avec un modeste dénivelé de 3 460 mètres.

Bien que cette épreuve ne soit pas une promenade de santé, elle complète les itinéraires disponibles et constitue une course appropriée pour ceux qui sont prêts à faire un faible kilométrage.

En bref :

Difficulté : Avancée

Distance : 56 km

Dénivelé : 3,460m 

Point de départ : Orsieres, Suisse

Période de l’année :  Dernière semaine d’août

6 – Petite Trotte à Leon

Petite Trotte à Léon

Le programme de l’UTMB comprend également la Petite Trotte à Leon (PTL), qui consiste en une étonnante randonnée de 300 kilomètres partagée entre deux ou trois participants.

Les 25 000 mètres de dénivelé sont une façon unique de visiter le massif du Mont Blanc, et l’atmosphère non compétitive permet aux équipes de s’immerger dans la culture des sentiers alpins.

En bref :

Difficulté : Très avancé

Distance : 300 km 

Dénivelé : 25,000m 

Point de départ : Chamonix

Période de l’année : Dernière semaine d’août

Comment se préparer

Comme pour tout type d’aventure en plein air, la préparation est la clé du succès d’un voyage de trail running à Chamonix. S’assurer que vous avez l’équipement adéquat et que vous êtes physiquement prêt fera toute la différence.

En termes de préparation physique, le trail running est différent de la course sur route. Les surfaces irrégulières font que la force du tronc est encore plus importante. Avant de vous lancer dans une aventure de trail running, assurez-vous de faire des exercices de renforcement du tronc.

Si vous participez à l’UTMB, vous devez vous attendre à être prêt à courir à la fin du mois d’août et au début du mois de septembre et vous pouvez envisager un régime d’entraînement quelques mois avant le jour de la course.

Se préparer pour un trail à Chamonix

Coût moyen d’un programme guidé de course sur sentier

Le prix d’un programme guidé ne vous coûte pas nécessairement un bras ou, surtout, une jambe… 

En fonction de l’itinéraire de course choisi et de l’intensité de l’entraînement, vous pouvez prendre la décision économique qui convient le mieux à vos besoins et à votre expérience.

Les programmes de plusieurs jours, tels que le parcours classique de six jours de la Haute Route de Chamonix à Zermatt, peuvent vous coûter entre 500 et 1 000 euros, voire plus. Ils comprennent généralement le prix de l’hébergement, des repas et du transfert des bagages.

Un jour ou deux de trail running aux côtés d’un guide certifié peut coûter à partir de 40 € par jour, en fonction du nombre d’amis qui vous accompagnent pour la randonnée – ou la course.

Faites attention aux inclusions dans les programmes pour savoir ce qui vous convient le mieux. Certains offrent des boissons et des suppléments, tandis que d’autres ne couvrent que les frais de base du guide.

Le nombre de personnes qui vous accompagnent sur le sentier peut avoir un impact important sur le prix que vous payez pour courir avec un guide privé.