Comment et quand utiliser les guêtres de trail running ?

Comment et quand utiliser des guêtres de trail running ?

La course sur sentier est différente de la course sur route. Il y a des branches, un sol irrégulier, des racines qui vous tordent les chevilles, des rochers qui vous écrasent les orteils, des chemins sinueux et peut-être même la possibilité qu’une petite créature surgisse au milieu de votre course.

Et, en plus, vous avez de la boue. Et de la neige fondue. Des flaques d’eau. De la saleté. La course sur sentier est une affaire de saletés !

Mais si vous n’avez jamais essayé, cela ne doit pas vous arrêter. Si vous avez déjà essayé, vous savez qu’il existe des petites choses très pratiques appelées “guêtres”, qui protègent vos jambes de ces saletés.

Aujourd’hui, nous allons voir comment et quand utiliser les guêtres de trail running pour en tirer le meilleur parti. Croyez-moi, ces petites pièces d’équipement sont très utiles, alors si vous n’en avez pas encore, essayez !

QU’EST-CE QU’UNE GUÊTRE DE TRAIL ?

Bien qu’elles vous donnent l’impression d’avoir un petit alligator aux pieds, les guêtres de trail running sont en fait un type d’équipement imperméable et compact qui couvre le dessus de vos chaussures de course et vos chevilles. 

Certaines d’entre elles couvrent également le bas de vos jambes, pour vous offrir une protection supplémentaire.

Elles sont fabriquées dans un tissu très durable, imperméable et résistant à l’abrasion. Le nylon et le polyester sont les matériaux les plus courants pour les équiper, et elles arrivent généralement au milieu du mollet, bien qu’il existe une plus grande variété de longueurs.

La guêtre de trail running qui vous convient le mieux dépend vraiment de l’endroit où vous courez et des conditions dans lesquelles vous courez. 

Par exemple, si vous avez tendance à passer du temps à courir dans de la neige fondue, vous aurez probablement besoin d’une guêtre plus haute que si vous vous frayez un chemin dans la boue.

TYPES DE GUÊTRES

Différents types de guêtres

Bien que nous parlions ici de guêtres de trail running, il en existe d’autres types. 

Techniquement, vous pouvez les porter indifféremment sur le sentier, mais faites votre choix en fonction de vos besoins !

GUÊTRES DE TRAIL RUNNING

Les guêtres de trail running classiques sont conçues pour être légères, pour être à peine perceptibles pendant la course et pour être minimalistes. 

En général, les guêtres de trail running sont annoncées comme celles qui couvrent vos chevilles (donc vos chaussettes de course) et le dessus de vos chaussures de course.

Ces petites guêtres sont plus que suffisantes pour ceux qui courent sur des terrains peu accueillants, et elles sont courantes parmi les coureurs de trail qui fréquentent des sentiers légers et sablonneux, et les randonneurs ultralégers.

GUÊTRES DE RANDONNÉE

Les guêtres de randonnée sont un peu plus longues et plus protectrices que les guêtres de trail ordinaires. Elles existent en plusieurs hauteurs, de la mi-mollet à juste sous le genou, ce qui offre une protection bien plus importante que les plus petites.

Elles sont idéales pour courir dans la neige et sous la pluie, car elles protègent toute la partie inférieure de votre jambe de l’humidité, du froid et de la boue. 

Comme les petites guêtres de trail, elles empêchent également les débris de pénétrer dans vos chaussures.

GUÊTRES D’ALPINISME

Si vous prévoyez d’escalader des montagnes, vous pouvez vous procurer une paire de guêtres spécifiques à l’alpinisme. Elles sont spécialement conçues pour les conditions météorologiques difficiles, comme les amas de neige, les vents violents et les terrains accidentés.

En général, elles sont beaucoup plus résistantes que les autres, avec une imperméabilisation et une isolation sérieuses pour vous garder au sec et au chaud dans des conditions difficiles comme celles que vous pouvez vous attendre à trouver lors d’un voyage d’alpinisme.

Vous n’êtes pas obligé de les utiliser uniquement pour l’alpinisme. Ils sont parfaits pour le ski, les travaux manuels dans des conditions difficiles, ou même le camping en hiver.

Ou pour courir en hiver, bien sûr !

A lire également : Notre liste d’équipement pour le trail en hiver

Guêtres à utiliser sous la neige

QUAND AI-JE BESOIN DE GUÊTRES ?

SOUS LA NEIGE

Si vous courez souvent dans la neige, il y a de fortes chances que vous ayez investi dans des chaussures Gore-Tex pour protéger au mieux vos pieds.

Cependant, l’ajout d’une guêtre permet de sceller l’entrée de vos chaussures, là où vos pieds entrent. Cela empêche la neige de pénétrer dans vos chaussures, de mouiller vos chaussettes et de garder vos pieds froids et humides.

Si vos chaussures ne laissent pas entrer la neige par le tissu Gore-Tex, mais qu’elle entre par le col de la cheville, c’est tout de même dommage, vous en conviendrez !

DANS LES BROUSSAILLES ÉPAISSES

Se frayer un chemin à travers un feuillage dense peut mettre vos jambes à rude épreuve. L’utilisation d’une guêtre de trail running de taille décente peut aider à prévenir les éraflures, les allergies voire les morsures.

Dans ces cas, il serait plus avantageux d’utiliser une guêtre de trail plus longue et plus solide qui protège correctement les jambes.

DANS LES SENTIERS AVEC DU GRAVIER, DU SABLE OU D’AUTRES DÉBRIS

Vous êtes-vous déjà retrouvé avec un caillou dans votre chaussure à la moitié d’une course ? C’est une sensation désagréable, et encore plus irritante de devoir s’arrêter, enlever sa chaussure, la secouer, puis la rattacher avant de pouvoir continuer.

Il en va de même si vous avez de la poussière ou du sable dans vos chaussures. C’est un désagrément, mais cela peut aussi provoquer des irritations et des ampoules.

Les guêtres de trail running peuvent aider à éviter cela en protégeant l’ouverture dans laquelle vos pieds s’insèrent dans les chaussures. 

Étant donné que les guêtres de trail s’ajustent assez étroitement autour de votre cheville, les risques que de la poussière ou des débris y pénètrent sont beaucoup plus faibles.

Si vous prévoyez une excursion sur un terrain poussiéreux, sablonneux ou rocheux, une guêtre de trail running peut être un excellent accessoire.

SUR LES SENTIERS BOUEUX OU SALES

Si la boue n’est pas aussi douloureuse qu’un caillou coincé dans votre chaussure, elle peut être carrément gênante. Sans parler du cauchemar que représente le nettoyage ultérieur !

Les guêtres de trail running empêchent également la boue de pénétrer dans vos chaussures, dans vos chaussettes et sur votre peau si vous en utilisez une longue. 

Les bains de boue peuvent être bons pour la santé, mais pas lorsque vous essayez d’atteindre un meilleur temps ou de terminer une course !

PAR TEMPS HUMIDE

Guêtres imperméables pour le trail par temps humide

Même si vos chaussures Gore-Tex sont imperméables, vos chaussettes ne le sont probablement pas. Votre pantalon ne l’est pas non plus, alors pour éviter de mouiller vos chaussettes et le bas de vos jambes, une paire de guêtres de trail running est indispensable.

Marcher dans des broussailles humides ou atterrir dans une flaque d’eau (même sur la route) peut vous laisser mouillé, froid et malheureux tout au long de votre course. L’utilisation d’une guêtre de taille appropriée peut vous aider à éviter cela.

Pour contrecarrer les effets néfastes de l’humidité et de la pluie, pensez également à prendre une veste imperméable ou déperlante.

PAR TEMPS FROID

Si les guêtres courtes ne sont pas d’un grand secours par temps froid, certaines guêtres plus longues sont équipées d’une isolation qui peut garder vos jambes au chaud si vous êtes dehors par temps froid.

C’est particulièrement vrai pour les guêtres d’alpinisme, qui sont spécifiquement conçues pour être utilisées dans la neige et la glace. 

Mais même si vous optez pour une guêtre moins résistante, elle permet également d’éloigner le vent de votre peau, ce qui peut être plus utile que vous ne le pensez dans des conditions hivernales.

AVANTAGES DU PORT DE GUÊTRES

Comme toute chose, les guêtres ont des avantages et des inconvénients. Voici quelques raisons pour lesquelles vous devriez envisager d’investir dans cet équipement.

ELLES EMPÊCHENT LES DÉBRIS DE PÉNÉTRER DANS VOS CHAUSSURES

Comme nous l’avons mentionné, les débris peuvent nuire à votre confort pendant la course, sans parler des ampoules douloureuses qu’ils peuvent provoquer. 

C’est le principal objectif d’une guêtre : empêcher les débris de pénétrer dans votre chaussure lorsque vous soulevez de la poussière, des cailloux et des brindilles.

ELLES EMPÊCHENT L’EAU ET LA NEIGE DE MOUILLER VOS PIEDS

Les débris sont une chose, mais courir avec les pieds mouillés et froids est tout aussi mauvais. Les guêtres de trail running sont conçues pour être imperméables et empêcher l’eau, la glace et la neige d’atteindre vos pieds et vos chaussettes.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, porter une paire de chaussures Gore-Tex ne suffit pas ! Une guêtre de trail running, ajoutée à des chaussures imperméables, vous offrira la meilleure protection contre les pieds mouillés et froids.

ELLES PRÉVIENNENT LES PIQÛRES D’INSECTES

Guêtres pour éviter les piqûres de moustiques

Les tiques, fourmis, moustiques et autres insectes piqueurs peuvent facilement pénétrer dans vos chaussures ou vos chaussettes lorsque vous courez dans des zones sauvages.

Si certains coureurs ne s’inquiètent pas trop de ces insectes, il faut garder à l’esprit que leurs piqûres peuvent entraîner plus qu’une simple gêne, surtout si vous vous trouvez dans une zone connue.

Le port d’une guêtre peut vous éviter d’être piqué, vous n’avez donc pas à vous soucier de la gêne occasionnée ni des effets potentiels à long terme.

ELLES GARDENT VOTRE ÉQUIPEMENT PLUS PROPRE ET PLUS DURABLE

Les guêtres sont fabriquées dans un matériau plus résistant que vos chaussettes, chaussures et pantalons. 

En les superposant à cet équipement, vous éviterez que la saleté et la boue ne s’y déposent, et vous éviterez l’abrasion et l’exposition aux éléments qui pourraient réduire leur durée de vie.

A lire également : Nos conseils pour choisir un short de trail

ELLES SONT FACILE À NETTOYER

Non seulement une guêtre est plus facile à nettoyer sur le pouce, mais il est beaucoup moins difficile de la nettoyer après une course que de retirer la boue des chaussettes ou des chaussures par la suite. 

Vous gagnez du temps et évitez de devoir faire un sale boulot de nettoyage !

ELLES AJOUTENT DE LA CHALEUR SUPPLÉMENTAIRE

Notez que les petites guêtres à hauteur de cheville n’apporteront pas grand-chose en matière de chaleur. Mais celles qui sont plus longues peuvent aider à garder la chaleur à l’intérieur, vous aidant à rester plus longtemps au chaud par temps frais.

Certaines guêtres « hardcore » intègrent une isolation spéciale, mais elles sont plus chères et plus lourdes que les guêtres ordinaires.

LES INCONVÉNIENTS DU PORT DE GUÊTRES

Inconvénients du port de guêtres

Si tout cela semble trop beau pour être vrai, voici quelques inconvénients du port de guêtres.

IL FAUT DU TEMPS POUR LES METTRE ET LES ENLEVER

Les guêtres sont parfois compliquées à mettre en place. Certaines ont de simples points d’attache en velcro, mais d’autres se ferment sur elles-mêmes à l’aide d’une fermeture éclair ou même d’une série d’attaches auto-agrippantes.

Une fois que c’est fait, vous devez attacher la guêtre à votre chaussure, sinon c’est inutile ! En général, il y a un crochet qui s’attache à vos lacets et un autre qui passe sous le pied et se raccorde à lui-même de l’autre côté.

Comme vous pouvez l’imaginer, cela peut prendre un peu de temps pour s’accrocher. Vous aurez peut-être besoin de quelques minutes supplémentaires avant de partir en course.