Comment choisir son short de trail ?

Comment choisir son short de trail ?

Short ou collant ? Avec ou sans sous-vêtements ? Découvrez les réponses à ces questions et à d’autres avec nos conseils pour choisir le meilleur short pour la course à pied et le trail.

Si vous êtes novice en matière de course à pied, vous vous demandez peut-être ce que vous devez porter lorsque vous vous rendez sur le sentier ou la piste. 

Vous pouvez opter pour des collants, des shorts ou une combinaison des deux… difficile de faire un choix ! 

Et ensuite, les porterez-vous avec ou sans sous-vêtements ? Avec cette myriade d’options, la réponse n’est pas vraiment évidente !

Dans cet article, essayons de voir l’ensemble de ces options, et répondons à certaines des questions les plus courantes sur le type de pantalon ou de short à porter pour le trail.

Shorts

Coureur de trail en short

En raison de leur meilleure ventilation, les shorts de trail sont la solution idéale par temps chaud pour la plupart des coureurs. Voici ce que vous devez savoir pour choisir le short parfait pour courir sur les sentiers.

Avec ou sans sous-vêtements ?

La plupart des shorts de course sont dotés d’une doublure intégrée. Ces sortes de caleçons micro perforés permettent une meilleure ventilation et une meilleure gestion de l’humidité, ce qui réduit les risques de frottements et l’inconfort général. 

Le port d’autres sous-vêtements avec ces shorts va évidemment à l’encontre de l’intérêt de la doublure et n’est pas recommandé (une doublure intégrée offre un soutien suffisant, même pour les hommes).

En revanche, certains shorts de course n’ont pas de doublure, ce qui est, selon nous, moins pratique.

Enfin, certaines personnes préfèrent porter un pantalon ou un collant de compression sous leur short (nous y reviendrons plus tard). Dans ce cas de figure, un short sans doublure est la solution la plus confortable.

Short à encoche en V ou à couture latérale fendue

Les shorts de course sont fabriqués dans deux styles : avec des coutures latérales en V ou des coutures latérales fendues. 

Dans les shorts à encoche en V, le bas de la couture de la jambe se termine par une encoche en V inversée. 

Dans le cas d’un short à coutures latérales fendues, la couture ne se joint qu’à une section très courte (souvent juste la bande de taille) et des panneaux avant et arrière se chevauchant sont utilisés pour couvrir la jambe qui serait autrement visible. Sous ce type de short se trouve généralement un collant.

Les shorts à jambes séparées sont davantage axés sur la performance, tandis que les shorts à encoche en V sont plus classiques.

Chez les coureurs de trail, qui ont tendance à courir à petites foulées et ont donc besoin de l’amplitude de mouvement, les shorts à couture latérale fendue sont souvent privilégiés.

Cet article peut également vous intéresser : Notre liste de 13 équipements indispensables pour le trail

Longueur

Entraînement pour le trail effectué en short

Les shorts sont vendus dans une variété de longueurs, qui sont notées par la mesure de l’entrejambe. 

Les shorts de running à couture latérale fendue peuvent être très courts (une poignée de cm), tandis que les shorts à encoche en V les plus longs mesurent environ 18 cm. Au-delà, vous entrez dans le domaine des shorts décontractés. 

Les shorts plus courts offrent généralement une meilleure ventilation et une plus grande liberté de mouvement, tandis qu’un short plus long permet d’éviter les frottements, dans le cas où vos cuisses se frottent l’une contre l’autre. 

Mais au final, tout dépendra de vos préférences personnelles !

Matériau

La plupart des shorts de course sont fabriqués en polyester, dans un mélange de polyester et de spandex ou dans un mélange de nylon. 

Les mélanges polyester-spandex sont extensibles et permettent une bonne gestion de l’humidité, tandis que les tissus contenant un pourcentage élevé de nylon évacuent la sueur plus rapidement. 

Les fibres synthétiques à tissage ouvert et à grosses fibres, quant à elles, respirent mieux et sèchent plus vite. 

Évitez les fibres naturelles comme le coton, qui sèche lentement et risque de provoquer des irritations. 

Vous pouvez également rechercher des tissus aux propriétés antimicrobiennes, surtout si vos partenaires de course ont le nez sensible.

Les shorts et les collants

En dehors de l’athlétisme, les collants de course à pied et de trail pour hommes sont une chose relativement nouvelle, et de nombreux hommes ne sont pas tout à fait à l’aise avec l’idée de porter des collants et rien d’autre. 

C’est pourquoi il est devenu normal pour les hommes de porter des shorts par-dessus les collants. 

Si vous décidez de superposer vos vêtements de course de cette manière, vous choisirez probablement des collants sans doublure, afin de permettre une ventilation et une liberté de mouvement maximales.

Collants de course à pied

Homme qui court avec un capris

Pour courir par temps froid, rien de tel qu’une paire de collants de course bien ajustés !

Cependant, ces produits favoris existent en différentes longueurs, et de nombreuses femmes courent également avec des collants plus courts en été (que l’on appelle aussi “capris”).

Collants ou leggings

Les leggings sont conçus pour être doux et extensibles afin d’offrir un confort quotidien. Les collants, en revanche, sont conçus pour être plus serrés. 

L’idée est qu’un ajustement serré empêche l’oscillation du muscle lors de l’impact et augmente le flux sanguin dans la zone concernée. 

Même si les avantages ne sont pas évidents (l’efficacité des vêtements de compression fait encore l’objet de nombreux débats), les collants sont plus axés sur l’athlétisme et plus susceptibles de présenter les caractéristiques que vous recherchez dans un pantalon de course. 

Les leggings n’offrent pas d’avantages évidents pour les coureurs, et la plupart des coureurs aguerris préfèrent les collants.

Bas de compression

Ces dernières années, les avantages des vêtements de compression ont fait l’objet d’un grand battage publicitaire : les collants et les chaussettes dotés de panneaux de compression stratégiquement placés pourraient favoriser la circulation sanguine et améliorer les performances sportives. 

Heureusement, il existe désormais suffisamment de recherches pour donner un sens à ces affirmations, et le consensus est que les vêtements de compression peuvent aider à réduire les douleurs post-exercice et le temps d’activité. 

Toutefois, tout effet sur les performances athlétiques est minime. Une étude a suggéré que les athlètes portant des collants de compression étaient 1,2 % plus rapides qu’un groupe témoin.

A lire également : Nos conseils pour choisir des chaussettes de trail ou de course

Ajustement

La forme est particulièrement importante lors du choix des collants. Les collants de course doivent être serrés – presque comme une seconde peau – sans être restrictifs. 

Cela signifie bien sûr qu’il faut trouver une paire adaptée à votre morphologie et à votre taille. 

Heureusement, comme il existe de nombreuses marques, il y a forcément une paire de collants qui s’adapte à votre corps ! 

N’achetez pas de collants en ligne, sauf si vous avez déjà acheté cette même paire auparavant (à moins que vous ne commandiez plusieurs tailles dans l’intention de renvoyer celles qui ne vous conviennent pas). 

Il est toujours préférable d’essayer d’abord une nouvelle paire de collants en magasin.

Longueur

Femme court un trail en legging

Outre les collants longs que les coureurs portent par temps froid, il existe des collants plus courts : 7/8, capris, 1/2 ou encore shorts. 

Choisissez une longueur et une épaisseur adaptées aux températures auxquelles vous allez courir – les collants longs peuvent par exemple être trop longs en été. 

Sachez également que si vous portez de longues chaussettes, les collants ⅞ ou les capris ne seront pas adaptés. 

Enfin, considérez à quel point une paire de collants dépassera votre taille. Ceux qui sont plus longs au-dessus de la taille sont souvent plus confortables pour courir car ils risquent moins de glisser vers le bas. 

Matériau

Les collants doivent être respirants, évacuer l’humidité et être extensibles. 

La plupart des fabricants y parviennent grâce à un mélange de polyester, de nylon et de spandex (également connu sous le nom de Lycra et d’élasthanne), mais les collants conçus pour les températures plus froides peuvent également contenir de la laine mérinos pour plus de chaleur. 

Évitez les collants qui contiennent du coton. Le coton retient l’eau et vous donnera froid dès que vous transpirez. 

Vous trouverez également du polypropylène (une matière synthétique non tissée dont les propriétés sont similaires à celles du polyester) et du bambou, qui est plus chaud que les matières synthétiques mais n’évacue pas aussi bien l’humidité. 

Coutures

Les collants de course à pied sont conçus avec des coutures discrètes pour éviter de provoquer des frottements dans les zones sensibles. 

Si vous choisissez une paire de collants qui n’est pas conçue spécifiquement pour la course à pied (certains sont conçus pour l’haltérophilie, le yoga ou les tenues décontractées), vous devrez vérifier que les coutures ne risquent pas de provoquer des frottements inconfortables. 

De même, comme les frottements ne risquent de se produire que lorsque vous courez avec, vous devrez peut-être courir dans le magasin pour vous faire une idée de leurs performances !

Opacité

Les collants de course à pied peuvent être plus ou moins opaques (certains sont légèrement transparents), et à moins que vous ne soyez porté sur l’exhibitionnisme, vous ne voulez probablement pas que les gens voient votre peau à travers vos collants lorsque vous courez ! 

Pour éviter de dévoiler plus que vous ne le souhaitez, vérifiez toujours qu’une paire de collants est 100% opaque. Pour ce faire, vous devrez les essayer et les inspecter sous une bonne lumière. 

Un miroir pourra également vous être utile ! 

En règle générale, les collants spécifiques à la course à pied sont conçus dans le respect de votre dignité et sont opaques à cent pour cent.

Avec ou sans sous-vêtements ?

De nombreuses femmes portent des sous-vêtements de sport sous leurs collants, mais c’est une question de préférence personnelle. 

Certaines femmes trouvent qu’il est plus confortable de porter des sous-vêtements, surtout en été, quand on ne veut pas ajouter une autre couche. 

Certaines d’entre elles peuvent s’inquiéter de l’hygiène, mais une paire de sous-vêtements ne sera pas moins transpirante qu’un collant si c’est la couche la plus proche de votre peau. 

Si vous préférez porter des sous-vêtements, choisissez des vêtements synthétiques ou en laine mérinos (s’il fait froid) avec des coutures basses.

La plupart des hommes, quant à eux, porteront des collants sous un short et il est peu probable qu’ils portent également un sous-vêtement sous celui-ci (cela fait trop de couches). 

Ceux qui ne portent pas de short par-dessus leurs collants portent parfois un slip de sport moulant pour un meilleur maintien. 

Enfin, certains collants de course à pied pour hommes sont dotés d’un entrejambe renforcé pour un soutien supplémentaire.

Options supplémentaires dans les shorts et les collants

Femme court un trail sous le coucher de soleil

Outre les caractéristiques les plus importantes d’une bonne paire de shorts et de collants de course à pied, il existe quelques caractéristiques facultatives qui méritent d’être considérées.

Poches

De nombreux shorts et collants de course à pied sont dotés de poches ou de pochettes pour ranger des objets tels que des clés de voiture, des en-cas ou un téléphone portable. 

La plus utile est sans doute une petite poche zippée pour les clés, cousue dans la ceinture, mais vous pouvez aussi vouloir une poche assez grande pour une carte de crédit ou encore une barre énergétique. 

Ces poches sont particulièrement utiles pour les courses où vous ne portez pas de gilet ou de sac. 

Si vous avez besoin de poches plus grandes (de plus en plus populaires sur les shorts conçus pour le trail running), sachez que les poches cousues plus près de la ceinture rebondiront moins. 

A lire également : Nos conseils pour choisir un sac ou une ceinture de trail

Système de haute visibilité

Les shorts et les collants ont besoin de bandes réfléchissantes, surtout si vous courez de nuit. 

Ces bandes sont particulièrement importantes sur les shorts et les collants de couleur sombre, qui seraient autrement presque invisibles dans l’obscurité. 

Si les bandes réfléchissantes ne font pas partie des caractéristiques de votre short préféré, le mieux est encore d’utiliser un vous nouer un foulard de couleur vive, par exemple.