Casquette de trail : comment la choisir ?

Comment choisir sa casquette de trail ?

Qu’il pleuve ou qu’il vente, les casquettes et les chapeaux de trail offrent polyvalence, protection et confort pendant votre course. Découvrez les différents styles et caractéristiques des couvre-chef de trail et apprenez lequel est le mieux adapté à vos besoins.

Un chapeau de trail est un accessoire polyvalent à garder dans votre arsenal, et il peut remplir plusieurs fonctions. 

Qu’il s’agisse d’offrir un confort rafraîchissant, une protection solaire, une chaleur supplémentaire ou une bonne visibilité, un chapeau est un excellent compagnon pour vos courses en extérieur.

Examinons les caractéristiques spécifiques des casquettes, bonnets et autres visières de trail pour vous aider à découvrir celui qui vous convient le mieux.

N’hésitez pas non plus à consulter notre liste des équipements indispensables à ne pas oublier pour vos trails !

Les critères à prendre en compte pour choisir votre casquette de trail

1- L’ajustement

Tout d’abord, recherchez un chapeau qui offre une grande capacité de réglage pour s’adapter à la forme de votre tête et à la longueur de vos cheveux. 

Que votre tête soit plus ou moins grosse, que vous ayez la boule à zéro ou que vous portiez une queue de cheval, les casquettes de trail sont fabriquées avec un large éventail de fermetures réglables afin de s’adapter à votre taille et à vos besoins pour un ajustement personnalisé.

Les deux fermetures les plus courantes sont le velcro et les boutons-pression en plastique, qui fonctionnent de manière universelle, quelle que soit la longueur de vos cheveux. 

Les autres fermetures que l’on peut trouver sont les boucles, les fermoirs arrière, les crochets, et les cordons. 

La « meilleure » fermeture de chapeau dépend de vos préférences personnelles et de votre confort, mais toutes offrent un ajustement sûr et personnalisé. 

Prenez en compte que certains chapeaux de course pour femmes sont plus petits que ceux des hommes, afin de s’adapter au tour de tête généralement plus petit des femmes.

2 – La réflectivité

Lorsque vous courez dans des conditions de faible luminosité, vous aurez besoin d’ajouter une réflectivité supplémentaire à votre trail. 

La tête est l’endroit idéal pour intégrer des éléments réfléchissants, car elle est située en haut de votre corps et est facilement visible par les automobilistes. 

La plupart des casquettes de trail ont des éléments réfléchissants sur le bord avant, les côtés ou l’arrière pour plus de sécurité et de visibilité. 

Plusieurs casquettes sont également conçues avec des couleurs vives et audacieuses pour vous aider à vous démarquer.

3 – La respirabilité

Lorsque les températures commencent à grimper, vous voudrez une casquette avec d’excellentes propriétés de ventilation et d’évacuation de l’humidité. 

Recherchez un tissu ultra léger doté de perforations pour vous aider à rester au frais lorsque la chaleur est au rendez-vous. 

Les casquettes de course sont spécialement conçues avec un matériau qui évacue l’humidité pour éloigner la sueur de votre peau, et beaucoup ont une doublure en forme de bandeau qui permet à la transpiration de s’évaporer plus facilement. Cette caractéristique est également utile lors des courses par temps froid pour vous garder au sec.

Pour le coureur minimaliste, la visière offre un confort léger et rafraîchissant et une respirabilité optimale grâce à sa construction ouverte. 

Ce n’est pas tout !

Leur forme incurvée empêche le soleil d’éblouir vos yeux et la sueur de couler sur votre visage. 

Il est important de noter que les visières ne sont pas idéales en cas d’exposition prolongée au soleil, surtout pour les personnes sans cheveux (car les coups de soleil seraient de plus en plus préoccupants).

Les casquettes de course de type “trucker” sont une autre excellente option de refroidissement, avec un panneau arrière en maille ouverte très respirant et des capacités de séchage rapide. 

Populaires sur le sentier, les casquettes de camionneur sont dotées d’un bord plat ou pré-courbé pour offrir un peu d’ombre. Ces types de casquettes, dans leur version sportive, ont généralement des perforations latérales pour la ventilation et offrent une meilleure protection solaire, avec un tissu couvert à l’arrière au lieu d’un panneau en maille.

A lire également : Comment s’entraîner en plein été ?

4 – La protection solaire

Si la plupart des casquettes de course offrent une certaine protection contre les rayons UV, pour une protection solaire optimale, les bobs et les bandanas offrent une couverture supplémentaire de la tête, des oreilles et du cou lors des courses par temps chaud. 

Les bobs sont conçus avec un bord ombragé à 360 degrés et sont dotés d’éléments en maille pour vous garder au frais lorsque vous courez sous un soleil éreintant. 

Les bandanas sont très appréciés pour les aventures en plein air et les courses d’ultra, car ils protègent du soleil lors des longues courses sur sentier en offrant une protection supplémentaire à l’arrière du cou et aux oreilles. 

Ces derniers peuvent même être dotés d’une poche pour ranger des glaçons, afin de vous garder au frais en cas de chaleur extrême.

Cet article pourrait vous intéresser : Comment choisir ses lunettes de trail ?

5 – Une protection face au froid

À l’inverse, lorsque les températures baissent, les bonnets et les bandeaux thermiques offrent une chaleur supplémentaire tout en vous gardant au sec et sont fabriqués en tissu extensible pour un ajustement adaptable. 

Les bonnets fournissent une isolation supplémentaire en protégeant votre front et vos oreilles et offrent une couverture maximale de la tête. Certains bonnets taillés pour le trail peuvent comporter une ouverture ou une « sortie » à l’arrière afin que vous puissiez y mettre vos cheveux. 

Une autre option est le bandeau thermique, qui offre une protection confortable contre le vent et le froid glacial. Surtout pour celles qui ont les cheveux longs ou une frange, les bandeaux empêcheront les mèches de tomber sur votre visage, pour une course sans distraction.

Plusieurs bonnets et bandeaux sont également dotés de fils ou d’éléments réfléchissants pour vous permettre d’être visible, notamment lors des matins d’hiver peu éclairés. 

Vous trouverez sans mal des bonnets et des bandeaux fabriqués en polaire douce, en élasthanne, en acrylique, en polyester ou en laine mérinos pour vous garder au chaud et au sec pendant les courses par temps froid.

Cet article peut également vous intéresser : Comment choisir un short de trail ?

Quitter la version mobile