Comment choisir des bâtons de trekking pour l’ultra-trail ?

Comment choisir des bâtons de trekking pour l'ultra-trail ?

Les bâtons, c’est comme les abats : on les aime ou on ne les aime pas ! Beaucoup de coureurs ont des avis tranchés à leur sujet. Chez RVSA, nous les trouvons très utiles, notamment pour les courses de montagne. Pour ceux qui ont l’intention de marcher pendant une partie ou la totalité d’une course, ils seront très utiles et, avec la bonne technique, ils peuvent vous aider à vous déplacer plus rapidement et plus longtemps. 

Si vous envisagez d’acheter des bâtons pour l’ultra-running, voici quelques conseils qui, nous l’espérons, vous aideront. Ces conseils sont basés sur notre point de vue et notre expérience personnels et se concentrent sur les types de bâtons légers adaptés à l’ultra-running. 

Bien évidemment, votre choix dépendra de l’utilisation que vous ferez de vos bâtons, et aussi de votre budget. Nous prendrons ces différents éléments en compte pour vous aider :

Type de course et utilisation générale

Poids, matériau et balancement

Poignée et sangle

Fabrication

Trouver la bonne longueur

Type de course et utilisation générale

Les coureurs disent souvent des choses comme « Je n’ai jamais utilisé de bâtons et je pense que je pourrais en avoir besoin pour mon épreuve, juste au cas où. Ils resteront probablement dans mon sac pendant la majeure partie de la course, mais on ne sait jamais ».

Si vous n’êtes pas un coureur qui utilise normalement  des bâtons et que vous recherchez un bâton léger qui fera l’affaire, le Mountain King Trail Blaze peut être une excellente option. Ces bâtons sont compacts et offrent un bon rapport qualité-prix. Fabriqués en aluminium, ils sont solides mais peuvent se plier s’ils sont soumis à une forte pression. 

Si toutefois vous envisagez de participer à une course de montagne plus sérieuse, plus longue et exigeante, vous voudrez peut-être vous tourner vers quelque chose comme le Black Diamond Distance Carbon ou le LEKI Micro RCM Carbon. 

Utiliser ses bâtons de trail

En effet, il est fort probable que vous dépendiez de vos bâtons pendant une grande partie de la course, que vous fassiez face à des montées et des descentes importantes et que vous mettiez vos bâtons à rude épreuve. 

Ces bâtons ont des poignées confortables et moins de vibrations dans le manche grâce au matériau en fibre de carbone. Bien que les bâtons en carbone ne se plient pas, ils sont plus vulnérables à la casse ou aux éclats que les bâtons en aluminium et, bien que cela soit peu probable, il est bon d’en tenir compte en fonction du terrain sur lequel vous vous aventurez.

Poids, matériau et balancement

Pour un coureur, le poids du bâton est important et ne doit pas être ignoré. Cependant, ce qui est souvent négligé, c’est la facilité avec laquelle le bâton se balance d’avant en arrière, le « taux de balancement ». 

La répartition du poids de la canne détermine cette vitesse. Par conséquent, le fait de ne considérer que le poids peut ne pas donner une image complète de l’effort requis pour utiliser les bâtons. 

Après tout, si vous les utilisez avec la bonne technique, le poids n’est pas “si” important.

Les matériaux les plus courants sont l’aluminium et la fibre de carbone. Ils sont tous deux solides et légers, mais la fibre de carbone a tendance à rendre la perche plus rigide, c’est-à-dire que moins de vibrations passent du manche à la main et au bras. Elle est également plus chère. 

Si l’aluminium peut se plier, le carbone peut se casser ou se fendre. Avec un peu de chance, vous n’aurez pas ce problème, mais une chute, le coincement d’un bâton entre des pierres ou d’autres événements indésirables peuvent endommager vos bâtons.

Poids des matériaux des bâtons de trail

Poignée et sangle

Les formes et les matériaux de la poignée varient selon les modèles et les marques.

Certains bâtons sont dotés de poignées qui se prolongent le long du manche, ce qui vous permet de les saisir plus facilement dans les petites montées. De nombreux bâtons sont équipés de poignées ou de sangles pour droitiers et gauchers. 

Les matériaux utilisés sont les suivants :

  • Mousse : Absorbe l’humidité des mains moites et est douce au toucher.
  • Liège : Résiste à l’humidité des mains moites, diminue les vibrations et épouse la forme de vos mains.
  • Caoutchouc : isole les mains du froid, des chocs et des vibrations, mais est plus susceptible de provoquer des irritations ou des ampoules sur les mains moites.
Poignée et sangle des bâtons de trail

La plupart du temps, les sangles sont assez traditionnelles avec un peu de rembourrage, mais certains bâtons sont équipés d’une sangle plus proche des gants de marche nordique/ski. 

Cette sangle est détachable de la poignée du bâton et permet une libération rapide lorsque vous avez besoin d’utiliser vos mains.

Fabrication

Si vous recherchez les meilleures performances pour un poids minimal, un bâton fixe et non pliable est la meilleure option. 

Cependant, pour la plupart des coureurs, ces bâtons ne sont pas pratiques. Les raisons pour lesquelles il peut être plus pratique de choisir un bâton pliable sont sa facilité de rangement lorsqu’il n’est pas utilisé et sa facilité de déplacement. 

Notez par ailleurs que les bâtons fixes doivent être bien protégés et enregistrés comme bagage spécial lors des voyages. 

Les bâtons pliables peuvent être soit de type « pliables en Z », c’est-à-dire que le bâton est constitué de 3 ou 4 sections qui se replient, soit de type télescopique, c’est-à-dire que les sections se glissent les unes dans les autres. 

C’est une question de préférence personnelle. Les bâtons pliés en Z sont généralement plus courts à plier, tandis que les bâtons télescopiques sont plus longs à plier, mais ils ont l’avantage de s’emboîter les uns dans les autres. 

Certains bâtons, comme le Black Diamond FLZ ou le LEKI Micro Trail Vario, ont l’avantage d’être réglables en longueur. 

Fabrication des bâtons de trail

Cela peut être utile si vous voulez partager des bâtons avec une personne de taille différente de la vôtre, si vous voulez avoir une hauteur très précise qui n’est pas offerte par les longueurs standard, ou si vous voulez avoir la possibilité d’ajuster la hauteur en montée (plus court) et en descente (plus long). 

La contrepartie de cette flexibilité accrue est généralement un peu de poids supplémentaire.

Trouver la bonne longueur 

Afin de trouver la taille parfaite pour vos bâtons, nous vous proposons deux méthodes différentes. 

  1. La première consiste à multiplier votre taille en centimètres par 0,68 et à arrondir à 5 cm près. 
  1. La deuxième méthode consiste à imaginer que vous tenez une perche avec le coude à 90 degrés et à mesurer la distance entre le sol et le dessus de votre main.  

En principe, votre coude doit former un angle de 90 degrés lorsque vous tenez la poignée d’un bâton dont l’extrémité est posée sur le sol, votre bras doit être vertical dans l’axe du haut de votre corps et votre avant-bras doit être parallèle au sol. 

Il peut être utile de prendre en compte les chaussures que vous portez habituellement pour déterminer la hauteur à choisir. 

Par exemple, il est préférable d’arrondir vers le haut plutôt que vers le bas si vous courez souvent avec des Hokas à semelles hautes et que vous vous trouvez entre deux tailles de bâtons. Si vous prévoyez d’utiliser vos bâtons principalement pour monter des côtes, vous pouvez choisir une taille inférieure si vous êtes entre deux tailles.

L’application de ces méthodes devrait vous permettre de trouver un bâton qui vous convienne.

Conclusion 

Plus les bâtons restent longtemps dans votre sac comme outil de secours, plus leur poids est important. 

Plus vous avez l’intention de les utiliser, plus la qualité, la vitesse de rotation et le confort de la poignée sont importants (sans oublier votre technique et votre capacité à les utiliser efficacement) !