13 équipements indispensables à emmener lors de vos trails

13 équipements indispensables pour vos trails

Nous vous présentons tous les éléments essentiels du trail running dont vous avez besoin pour être sûr d’être à l’aise et en sécurité pendant votre course, quelle que soit la distance à laquelle vous vous aventurez !

Il est facile de comprendre l’attrait du trail running : fuir les rues encombrées, remplacer le bruit de la circulation par les sons de la nature, respirer de l’air frais et courir dans des paysages magnifiques. Cependant, pour que votre course soit un succès, vous devez penser à certains éléments essentiels du trail running avant de vous lancer.

Même si vous ne risquez pas de vous faire renverser par une voiture ou de vous étouffer avec les gaz d’échappement, courir dans des zones sauvages comporte un certain nombre de risques. 

Si vous courez dans des zones urbaines, il est assez facile de vous tirer d’affaire. Si vous êtes surpris par une averse glaciale, vous pouvez vous mettre à l’abri ; si vous vous tordez la cheville, vous pouvez prendre un bus ou un taxi pour rentrer chez vous, et si vous vous perdez, vous pouvez demander votre chemin. Si la même chose se produit sur un sentier éloigné, la situation est potentiellement beaucoup plus grave – surtout si vous courez seul.

Sac à dos de trail

La meilleure façon de se protéger contre les risques est d’acquérir des connaissances de base, de planifier à l’avance et de porter un équipement approprié. Si vous avez l’intention de vous rendre dans les collines, vous devez savoir que la température diminue et que la vitesse du vent augmente à mesure que vous prenez de l’altitude, par exemple. 

Les conditions réelles sur les sommets peuvent être plusieurs degrés plus froides que la vallée en dessous, même par une journée ensoleillée, alors assurez-vous de porter des couches.

Rien de tout cela ne doit vous dissuader de faire du trail running, il est simplement logique de bien vous préparer avant de vous lancer sur les sentiers. Voici quelques éléments essentiels à la pratique du trail running qui vous permettront de rester en sécurité et à l’aise.

1 – Une paire de chaussures de trail running

Paire de chaussures de trail running

Tout d’abord, vous aurez besoin d’une paire de chaussures de trail running adaptées et offrant une bonne adhérence. Les chaussures de trail ont généralement une semelle plus agressive que les chaussures de route et peuvent donc vous aider à rester droit sur les terrains boueux.

 Il existe un large choix de chaussures, des chaussures à crampons pour les terrains très boueux aux chaussures plus amorties pour les sentiers durs – et vous pouvez en avoir plusieurs !

2 – Une veste de course

Une veste de course imperméable et coupe-vent est une pièce d’équipement essentielle pour un coureur de trail. 

Les conditions humides et venteuses sont, au mieux, inconfortables, mais une bonne veste vous protégera des pires éléments (ce qui est particulièrement important si vous vous blessez ou si vous devez arrêter de courir pour une raison quelconque). 

Elle doit avoir une capuche, idéalement une capuche qui peut être tendue afin qu’elle ne tombe pas dans le vent. Les poches ne sont pas indispensables mais peuvent être utiles. Les vestes conçues spécialement pour la course à pied sont très légères et se rangent dans un petit sac à dos ou un gilet d’hydratation. 

Si vous êtes obligé d’arrêter de courir prématurément, avant d’arriver chez vous, enfilez votre veste avant de vous refroidir et de commencer à frissonner.

3 – Un couvre-chef et une paire de gants

Un simple chapeau ou un couvre-chef de type buffle est vraiment utile. Il ne prend pratiquement pas de place et peut être transporté dans une poche si vous n’en avez pas besoin. 

Un bonnet peut être utilisé pour protéger votre tête et votre visage des vents froids, du grésil et de la grêle, des tempêtes de sable et du soleil intense, ou vous pouvez l’utiliser comme masque improvisé si nécessaire. 

Les mains froides ne sont pas très amusantes, c’est pourquoi une paire de gants de trail running est nécessaire. Les moufles ont tendance à garder les mains plus chaudes, mais au détriment de la dextérité. 

Elles n’ont pas besoin d’être spécifiques à la course à pied, une paire bon marché suffit généralement, mais vous pouvez acheter des gants et des moufles isolés ou imperméables plus chers pour la course d’hiver.

4 – Des couches supplémentaires

Pensez à prendre des couches supplémentaires pour vos trails

Par temps froid, ou si vous vous dirigez vers des sentiers éloignés, une couche de base supplémentaire est essentielle pour le trail running.

Pensez également à porter des leggings ou des collants de course à pied, qui fourniront une couche d’isolation thermique par temps froid et vous protégeront contre les tiques par temps plus chaud. 

Si vous devez vous arrêter de courir pour une raison quelconque, vous produirez moins de chaleur et aurez vite froid. Les vestes intermédiaires en duvet ou les vestes bouffantes fabriquées avec des garnitures synthétiques ou en duvet se compriment très peu et offrent un excellent rapport chaleur/poids.

5 – De quoi vous repérer

Vous n’avez pas besoin d’être un expert en navigation pour apprécier la course sur sentier, mais vous n’avez certainement pas envie de vous perdre ! 

Le simple fait de savoir que vous courez dans la bonne direction et d’être capable d’identifier les principaux points de repère peut vous éviter un scénario embarrassant ou potentiellement dangereux du type « Au secours, je suis perdu ». 

Cela dit, il n’est pas inutile de savoir lire une carte ou utiliser une boussole. Des applications de planification d’itinéraire comme Komoot peuvent également vous mettre sur la bonne voie.

6 – De quoi vous hydrater

Pour les courses plus longues, l’hydratation est un élément essentiel du trail running, surtout par temps chaud. Si l’idée de se désaltérer dans des torrents de montagne limpides vous séduit, ce n’est probablement pas une bonne idée, sauf si vous êtes loin des gens et des animaux. 

Les coureurs de trail ont tendance à transporter leurs propres boissons, soit à l’aide d’un sac d’hydratation pour le trail, soit dans des bouteilles ou des flacons souples.

7 – De quoi vous nourrir

Fruits secs pour le trail

Si vous prévoyez de courir pendant plusieurs heures, vous aurez besoin de vous ravitailler en cours de route. Le choix est vaste en termes de nutrition pour le trail, et il n’est pas nécessaire que ce soit de la nourriture spécifique à la course. 

Si certains coureurs préfèrent prendre des gels énergétiques pour des raisons de facilité, d’autres préfèrent de la vraie nourriture, comme des tranches de pizza ! Tout est permis tant que vous pouvez le transporter et qu’il reste comestible après avoir été écrasé dans un sac chaud pendant plusieurs heures. 

Il vaut également la peine d’emporter des aliments supplémentaires, juste en cas d’urgence. Les mélanges de fruits secs, le chocolat, les fruits séchés et les bonbons sont très appréciés et ne disparaîtront pas s’ils restent au fond de votre sac pendant des semaines.

8 – Des lunettes de soleil

Courir face au soleil, surtout lorsqu’il est bas dans le ciel, peut être intensément douloureux et plisser les yeux peut vous faire tomber sur les sentiers. 

Essayez de trouver une bonne paire de lunettes de soleil de course à pied qui reste en place pendant que vous courez et qui ne déforme pas votre vue du chemin juste devant vous.

9 – Des bâtons de trail

Pensez aux bâtons de trail

Tout le monde n’aime pas courir avec des bâtons de trail, mais sur certains terrains, ils peuvent être précieux pour toutes sortes de raisons, notamment la stabilité et la sécurité. 

Les bâtons modernes conçus spécialement pour les ultrarunners et les fastpackers sont extrêmement légers et faciles à ranger dans un sac à dos de course, donc si vous pensez en avoir besoin, cela vaut la peine de les emporter.

10 – Une mini trousse de premiers soins

Les coupures, les écorchures et les ampoules ne sont pas rares en trail running. Il est donc utile d’emporter une mini trousse de premiers secours contenant quelques lingettes, des sparadraps et un pansement. Une crème solaire et un insectifuge peuvent également être utiles selon la période de l’année.

11 – Votre téléphone portable

Si vous avez un accident sur les sentiers, vous pouvez avoir besoin d’appeler à l’aide. Le téléphone portable est donc un élément essentiel du trail running. 

Toutefois, sachez qu’il peut ne pas y avoir de signal dans les zones reculées. Une application qui vous donne une référence de grille précise même sans signal peut être très utile. 

Votre téléphone ne sert pas qu’en cas d’urgence : vous pouvez aussi enregistrer votre itinéraire et photographier les vues fantastiques.

12 – Une lampe frontale

Lampe frontale pour le trail

Le trail running de nuit, loin des lampadaires et sous un ciel étoilé est une expérience fantastique ! 

Une lampe frontale vous permet d’essayer une toute nouvelle expérience de course. Elle n’a pas besoin d’être super lumineuse, 200 lumens devraient suffire, mais vous pouvez vous procurer des torches plus puissantes si vous avez l’intention de courir sur des terrains techniques dans l’obscurité. 

Il serait également judicieux d’emporter une torche si vous partez pour des courses longues ou éloignées, au cas où elles prendraient plus de temps que prévu. Essayer de trouver son chemin dans l’obscurité à la lumière de son téléphone portable n’est probablement pas une expérience mémorable.

13 – Un sac à dos

Une fois que vous aurez tout ce matériel, vous aurez besoin de quelque chose pour le transporter. 

Un sac à dos spécifique à la course, une ceinture ou une veste de course comme on les appelle parfois, est un bon investissement. Ils sont conçus pour ne pas rebondir lorsque vous courez et les poches avant vous permettent d’accéder aux objets sans avoir à retirer le sac.

Il existe un large choix de capacités de sacs adaptés à toutes les situations, des courses courtes aux excursions de plusieurs jours.

Alors, équipez-vous, sortez et profitez des sentiers !